« Sur les pas d’Armande Béjart » je découvre l’histoire du musée

Cet Atelier des arts buissonniers a été réalisé à l’occasion des journées du patrimoine. En 2017 c’est la jeunesse qui était à l’honneur. « Sur les pas d’Armande Béjart » emmène vos enfants au musée d’art et d’Histoire de Meudon autrefois une maison privée, construite il y a presque 500 ans!

Le musée,témoin de la vie quotidienne aux XVIe et XVIIe siècle

Témoin de la vie quotidienne, nichée dans un joli jardin clos, ayant fait l’objet de nombreuses campagnes de travaux, la maison révèle aux enfants un bel exemple du patrimoine architectural des XVIe et XVIIe siècles. Au delà de l’intérêt architectural du bâtiment, le musée a été la maison  de deux illustres personnages: au XVIe siècle, le chirurgien du roi Ambroise Paré  et au siècle suivant, la veuve de Molière, Armande Béjart.

Et si les maisons pouvaient parler, ce serait amusant…

C’est ce que propose l’atelier: écouter l’histoire de la maison, de Meudon à l’époque des rois, des reines, des grands de la Cour, observer les transformations d’un bâtiment au fil des époques qui d’une maison d’habitation deviendra au 20e siècle un musée . En se promenant dans le jardin, en observant la façade coté cour et en empruntant les escaliers pour atteindre la partie ancienne du musée, les enfants observent l’architecture, les décors, les détails, les œuvres des XVIe et XVIIe siècle: la chaise à porteur, la tapisserie L’Evanouissement d’Armide,d’après Charles-Antoine Coypel, exposés dans le salon peint mais surtout le jolie petit portrait de Mademoiselle Molière.

Bonjour Madame Béjart

L’atelier « Sur les pas d’Armande Béjart » propose, dans une seconde partie, de découvrir la comédienne Armande Béjart, l’épouse de Molière. Un livret leur permet de faire une visite active dans le musée avant de réaliser la maquette d’un petit théâtre qu’ils emporteront à la maison. L’ imaginaire des enfants leur permettra de présenter aux parents leur histoire ou de jouer la comédie. Beau spectacle en perspective!

C’est tout en musique  qu’ils réalisent leur activité en écoutant Le ballet royal de la nuit de Jean-Baptiste Lully.

Laisser un commentaire