Expériences sensorielles au jardin pour créer avec des empreintes

Observer les empreintes dans la nature et fabriquer ses outils de peinture

Comme les artistes du XXe siècle qui se sont intéressés aux empreintes dans la nature,  les enfants commencent l’atelier par une promenade sensorielle dans le jardin du musée pour observer les  empreintes de la nature. Apprendre à observer non les œuvres du musée mais les œuvres que la nature leur offre, comme les artistes du Land art, Richard Long en tête  ont exprimé. Au cours de cette promenade, les enfants récoltent  des petits trésors qu’ils utiliseront comme outil pour peindre avec de la gouache. En effet, pas besoin de pinceaux pour l’atelier mais « des outils tampons » que chacun s’appropriera: feuille, pomme de pin, bâton, écorce, cailloux, fleurs séchées etc…

Créer c’est expérimenter, chercher, ressentir…

La couleur n’est pas importante dans cet atelier, c’est la trace, l’empreinte que chaque outil laissera sur le papier. Avec leurs outils tampons et des gestes différents, les enfants expérimentent ce que des artistes comme Yves Klein, Jean Dubuffet, Simon Hantai ont cherché toute leur vie. Puis la couleur intervient pour les contrastes ou les valeurs. Enfin, le geste créatif va se libérer pour composer en monochrome ou polychrome une œuvre graphique.

Laisser un commentaire