Le cirque avec les yeux d’un artiste: Georges Seurat et le pointillisme

Le cirque, évocation des clowns, de la musique et des animaux….

Qui ne connaît pas le cirque, ses numéros de clowns, ses pyramides humaines, sa musique populaire, ses dressages, ses voltigeuses le tout orchestré par Monsieur Loyal? Sa représentation est présente dans l’imaginaire des enfants et de leurs parents.

Cet atelier propose en première séance de faire le tableau d’une petite histoire de ce loisirs populaire depuis les jeux sanguinaires des Romains jusqu’à la naissance du cirque moderne à Londres en 1770. Depuis, le cirque n’a presque pas changé, mis à part l’interdiction dans de nombreux pays des numéros d’animaux sauvages.

Et les artistes dans tout cela?

Pour beaucoup d’artistes des 19e et 20e siècles, le cirque est une source d’inspiration. Les couleurs, l’agitation, le mouvement, les costumes, les personnages et numéros, quelle richesse iconographique! Les enfants découvrent dans l’atelier quelques artistes et œuvres emblématiques de cet art du spectacle : Edgar Degas, Henri de Toulouse Lautrec, Marc Chagall, Alexander Calder.

Mais c’est avec Georges Seurat (1859-1891), peintre néo-impressionniste et chef de file du pointillisme qu’ils vont poursuivre l’atelier. L’artiste a réalisé trois œuvres sur ce thème populaire et festif: La parade, le Chahut et le Cirque exposé au musée d’Orsay. Forts de leurs expériences et activités lors de l’atelier sur la couleur, le travail de l’artiste leur parle davantage. Avec la technique du pointillisme de Georges Seurat, ils expérimentent à nouveau le jeu des couleurs, des juxtapositions. Cette fois, ils abandonnent les pinceaux et jouent avec un drôle de matériel…

Laisser un commentaire